Sélectionner une page

Comment déclarer les revenus reçus par TalkNJoy ?

 

 

 

En tant que Confident, vous êtes susceptible de devoir payer des impôts et des charges sociales lorsque vous percevez des revenus par l’intermédiaire de TalkNJoy.

Merci de prendre connaissance des informations essentielles ci-dessous pour vos impôts (I) et charges sociales (II).

Nous avons volontairement simplifié au maximum ces informations. Il vous revient de les compléter et de les adapter à votre situation particulière.

 

1 – Vos impôts en tant que confident ?

 

Dois-je déclarer l’ensemble des revenus reçus de TalkNJoy ?

Oui, je dois déclarer toutes les sommes perçues au travers de TalkNJoy.  Il n’existe pas de seuil minimum au-dessous duquel je ne dois pas déclarer mes revenus.  

Si je ne déclare pas mes revenus, j’encours des sanctions au titre de la fraude fiscale.

Comment déclarer mes recettes provenant de TalkNJoy ?

Je dois déclarer ces sommes sur ma déclaration d’impôt.

Le régime dit « micro BNC » est le plus simple et le plus adapté aux activités occasionnelles.

Je porte le montant de mes recettes sur une déclaration complémentaire d’impôt sur le revenu n° 2042 C pro (ligne 5 KU). (Déclaration 2017 pour 2018)

Comment suis-je imposé concernant les recettes provenant de TalkNJoy ?

Je suis imposé au barème de l’impôt sur le revenu.

Il existe un abattement pour frais automatique de 34 % sur mes revenus. Je ne suis donc imposé que sur 66 % de mes revenus.

Comme l’abattement minimal est de 305 €, si mes recettes tirées de TalkNJoy sont inférieures à 305 €, je ne payerai aucun impôt sur celles-ci.

Je ne paye pas de TVA si mes recettes annuelles sont inférieures à 33 200 €.

1 – Vos charges sociales en tant que confident ?

 

Dois-je payer des charges sociales et m’affilier à un régime de sécurité sociale ?

Oui, dès lors que l’on estime que mon activité présente un caractère « professionnel », je dois payer des charges sociales et m’affilier à un régime de sécurité sociale.

Si mes revenus tirés de TalkNJoy sont limités, mais réguliers (moins de 33 100 € à ce jour), le régime du micro-entrepreneur est le plus adapté.

À partir de quand suis-je un « professionnel » ?

Conseil pratique : Par précaution, dès lors que mon activité est régulière et rémunérée, je me considère comme un « professionnel ».

En principe, le confident qui exerce de façon habituelle et perçoit une rémunération en l’échange de ce service est considéré comme professionnel.

À l’heure actuelle, il n’existe pas de seuils minimums de revenu et de durée d’activité pour déterminer le caractère « habituel » ou non d’une activité telle que celle de Confident. Il faut procéder à une analyse au cas par cas.

 

Où dois-je m’affilier si mon activité de confident est professionnelle ?

Je dois m’enregistrer sur le site guichet-entreprises.fr pour me faire connaître des administrations.

Comment payer mes cotisations sociales si mon activité est professionnelle et ne dépasse pas 33 100 € ?

Je déclare mes recettes sur le site www.autoentrepreneur.urssaf.fr, mensuellement ou trimestriellement.

Je calcule mes cotisations qui sont proportionnelles à mes recettes sans déduction des charges.

Mon taux global de cotisation sera de 22,7 % ou 22,5 %.

Pour aller plus loin :

http://www.securite-sociale.fr/Vos-droits-et-demarches-dans-le-cadre-des-activites-economiques-entre-particuliers-Article-87

Si vous êtes en situation d’urgence, n’utilisez pas les services de TalkNJoy. Vous pouvez vous référer aux numéros d’urgence pour obtenir de l’aide immédiatement.